Opération Extermination. Le plan pour décimer le système immunitaire humain avec un agent pathogène généré en laboratoire

Publié le  par Wayan


Par Mike Whitney − 8 décembre 2021 − Source Unz Review

« Si quelqu’un souhaitait tuer une partie importante de la population mondiale au cours des prochaines années, les systèmes mis en place actuellement le permettraient. » Dr Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer.

« Or, c’est là l’esprit de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui est déjà dans ce monde. »  1 Jean 4:2-3

Question– Le vakx1 contre le Covid-19 endommage-t-il le système immunitaire ?

Réponse– Oui. Il diminue la capacité de l’organisme à combattre les infections, les virus et les maladies.

Question– Si c’est vrai, alors pourquoi n’y a-t-il pas plus de personnes qui sont mortes après avoir été vakxinées ?

Réponse– Je ne suis pas sûr de ce que vous voulez dire ? Le vakx1 a tué plus de personnes que n’importe quel autre vakx1 dans l’histoire. « Jusqu’à présent, aux États-Unis, le nombre de décès est trois fois plus élevé que le total de tous les vakx1s au cours des 35 dernières années. » C’est tout simplement stupéfiant. Nous avons également constaté une augmentation constante de la mortalité toutes causes confondues et de la surmortalité dans les pays qui ont lancé des campagnes de vakxination de masse plus tôt dans l’année. Parfois, l’augmentation atteint 20 % par rapport à la moyenne sur cinq ans. Il s’agit d’un pic massif de décès, qui est en grande partie imputable au vakx1. Alors, que voulez-vous dire quand vous dites « Pourquoi n’y a-t-il pas eu plus de morts » ? Vous attendiez-vous à voir des gens se serrer le cœur et tomber raide mort après avoir été vakxinés ? C’est une compréhension très naïve du fonctionnement de l’injection. (Voir : « COVID Deaths Before and After Vaccination Programs », You Tube ; 2 minutes)

Question– Tout ce que je dis, c’est que le pourcentage de personnes qui sont mortes est très faible par rapport aux dizaines de millions de personnes qui ont été vakxinées.

Réponse– Et tout ce que je dis, c’est que si le vakx1 est un agent pathogène généré en laboratoire – et je pense que c’est le cas – alors il n’a certainement pas été conçu pour tuer les gens sur le champ. Il a été conçu pour produire une réaction retardée qui érode progressivement mais inexorablement la santé de la personne vakxinée. En d’autres termes, le plein impact des caillots sanguins, des hémorragies, des problèmes d’auto-immunité et autres blessures générées par le vakx1 ne se fera sentir qu’à une date ultérieure, par le biais d’une augmentation des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies vasculaires et même des cancers. (Consultez la dernière tendance des interventions cardiaques par le Scottish Ambulance Service – ce chiffre est « excessivement » supérieur à la norme 2018/19. Un énorme pic en été, 500 appels d’ambulance par semaine au-dessus de la normale, principalement des 15-64 ans. Cela s’est calmé, puis pic à nouveau depuis fin octobre. Scottish Unity – Groupe d’Edimbourg)

interventions cardiaques par le Scottish Ambulance Service. excès d’interventions par rapport à 2018/19

Réponse– Le graphique ci-dessus montre pourquoi les problèmes cardiaques ont suscité beaucoup d’attention ces derniers temps, mais les dommages causés au système immunitaire sont encore plus préoccupants.

Question– Pouvez-vous expliquer ce que vous voulez dire sans entrer dans les détails ?

Réponse– Je peux faire mieux que cela. Je peux vous donner un court extrait d’un article qui couvre les dernières recherches. Consultez-le :

Une étude de laboratoire suédoise (intitulée « SARS-CoV-2 Spike gêne la réparation de l’ADN et empêche la recombinaison V(D)J in vitro », NIH) publiée à la mi-octobre révèle que la protéine spike… pénètre dans le noyau des cellules et interfère de manière significative avec les fonctions de réparation des dommages subis par l’ADN, compromettant ainsi l’immunité adaptative d’une personne et favorisant peut-être la formation de cellules cancéreuses…

 

« Sur le plan mécaniste, nous avons constaté que la protéine spike se localise dans le noyau et inhibe la réparation des dommages subis par l’ADN », écrivent-ils. « Nos résultats révèlent un mécanisme moléculaire potentiel par lequel la protéine spike pourrait entraver l’immunité adaptative et soulignent les effets secondaires potentiels des vakx1s à base de spike pleine longueur. » (« La protéine spike du virus COVID et des vakx1s affaiblit le système immunitaire et pourrait être liée au cancer : étude suédoise », Lifesite News)

Les chercheurs ont découvert que la protéine spike bloque la production d’enzymes nécessaires à la réparation de l’ADN brisé, ce qui empêche la « prolifération » des cellules B et T nécessaires pour combattre l’infection.

Question– Pouvez-vous expliquer cela en langage clair ?

Réponse– Bien sûr. Cela signifie que le vakx1 court-circuite votre système immunitaire, ce qui ouvre la voie à l’infection, à la maladie et à une mort précoce. Vous pensez peut-être que vous pouvez avoir une vie longue et heureuse avec un système immunitaire dysfonctionnel, mais je pense que vous avez tort. Le système immunitaire est le bouclier qui vous protège contre toutes sortes de virus, bactéries et infections potentiellement mortelles. Ce n’est pas seulement la première ligne de défense, c’est la seule. Sans la protection complète des cellules B et T pour combattre les intrus étrangers, les chances de survie sont, au mieux, minuscules.

Pour souligner ce point, regardez cette vidéo du directeur de pompes funèbres britannique, John O’Looney, qui fait régulièrement le point sur ce qu’il voit sur le terrain 10 mois après le lancement de la vakxination. C’est un compte rendu inquiétant de la catastrophe qui se déroule sous nos yeux :

(à 30 secondes) « Ce que nous voyons, c’est un nombre anormalement élevé de décès dus à des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des anévrismes, qui sont tous le résultat de thromboses… Des embolies dans les poumons, les jambes, à différents endroits qui causent ces décès bien documentés par les coroners locaux et bien documentés dans tout le pays. Et personne ne semble se préoccuper de l’augmentation alarmante des (caillots sanguins). J’en ai vu plus cette année qu’au cours des 14 dernières années…..

 

C’est un des genres de décès que nous voyons, l’autre est celui des personnes qui tombent malades maintenant que leur système immunitaire a fini par lâcher. Ils ont été vakxinés il y a 6 ou 8 mois, leur système immunitaire a été rongé et ils luttent maintenant contre des maladies comme le rhume. Donc, nous sommes en hiver et il y a des rhumes et des grippes autour et ces gens ne peuvent pas les combattre. Le gouvernement est très prompt à étiqueter cela « Omicron »… mais ils sont malades du rhume. Leur système immunitaire est décimé. C’est un peu comme un malade du cancer qui subit une chimiothérapie et dont le système immunitaire est décimé. Et ils doivent faire très attention parce qu’un simple rhume ou une grippe peut les tuer. Et c’est ce que nous voyons maintenant…

 

Cela fait presque 12 mois que les premiers vakx1s ont été administrés, alors leur système immunitaire s’effondre ; c’est la réalité et c’est ce que je vois… et ils ne peuvent plus supporter un rhume. … Lorsque je suis allé à la réunion de Westminster en septembre, le scientifique a prédit que c’est ce qui allait se passer et, voilà, c’est ce qui se passe. Les gens tombent malades et meurent…… C’est effrayant. » (« Omicron, c’est une ‘blessure par vakx1’ ; ce n’est rien de plus que ça. » John Looney, Rumble)

A-t-il raison ? L’augmentation du nombre de décès n’est-elle PAS une autre vague de Covid mais les effets d’une injection cytotoxique qui cible le système immunitaire, laissant des millions de personnes sans défense contre les infections et les maladies courantes ?

Cela semble possible et correspond certainement au programme de dépopulation qui nécessite un produit biologique hybride qui ne tue pas complètement sa cible mais démantèle les systèmes de défense critiques qui rendent la survie humaine possible. En déguisant une « protéine tueuse » sous la forme d’un antigène inoffensif, nos responsables de la lutte contre les pandémies ont pu accéder aux flux sanguins de millions de personnes, ce qui leur a permis d’insérer une bombe à retardement qui ravage les populations cruciales de lymphocytes T et B, laissant les victimes vulnérables à tout microbe circulant dans la population. Comme le note Looney, des scientifiques ont mis en garde contre ce résultat lorsque la vakxination de masse a été proposée pour la première fois. Naturellement, les opinions contraires ont été ignorées et censurées. Voici d’autres informations tirées d’un document de recherche pré-imprimé sur le serveur medRxiv. Il permet d’expliquer l’impact du vakx1 sur le système immunitaire :

« Des chercheurs des Pays-Bas et d’Allemagne ont averti que le vakx1 … (COVID-19) de Pfizer-BioNTech induit une reprogrammation complexe des réponses immunitaires innées qui devrait être prise en compte dans le développement et l’utilisation de vakx1s à base d’ARNm….. Après la vakxination, les cellules de l’immunité innée présentaient une réponse réduite aux récepteurs TLR4 (toll-like receptor 4), TLR7 et TLR8 – tous des ligands qui jouent un rôle important dans la réponse immunitaire aux infections virales…..

 

De multiples études ont montré que les réponses immunitaires innées à long terme peuvent être soit augmentées (immunité entraînée), soit régulées à la baisse (tolérance immunitaire innée) après certains vakx1s ou infections….

 

Ces résultats démontrent collectivement que les effets du vakx1 BNT162b2 vont au-delà du système immunitaire adaptatif…. Le vakx1 BNT162b2 induit également une reprogrammation des réponses immunitaires innées, ce qui doit être pris en compte. »… (« Des recherches suggèrent que le vakx1 Pfizer-BioNTech COVID-19 reprogramme les réponses immunitaires innées », New-Medical net)

Combien de personnes se seraient fait vakxiner si elles avaient su que le vakx1 reprogrammerait leur système immunitaire ?

Probablement personne, et c’est pourquoi nos responsables de la santé publique n’abordent jamais le sujet. Tout ce qui s’écarte, même légèrement, du discours « les vakx1s sont bons pour vous » est omis de la couverture médiatique et effacé sur les médias sociaux. Mais les gens n’ont-ils pas le droit de savoir ce qui se passe, ce que l’on injecte dans leur corps, et quel impact cela aura sur leur vie et leur santé ? N’est-ce pas ce que l’on entend par « consentement éclairé » ou est-ce une autre victime de la ruée vers l’inoculation des habitants de la planète Terre ? Voici un extrait d’une courte interview du Dr Ryan Cole, pathologiste :

« Lorsque nous faisons ces injections, nous pouvons voir les types de globules blancs dans le corps… et vous avez un large éventail de cellules immunitaires qui travaillent ensemble pour combattre les virus et garder les cancers en échec. Nous observons déjà en laboratoire les signes d’une diminution des lymphocytes T essentiels dont vous avez besoin… dans votre système immunitaire inné. Ce sont les soldats de votre corps, qui combattent les virus et les cancers….. Mais ce que nous observons en laboratoire après que les gens ont reçu ces injections, c’est un profil bas et verrouillé très inquiétant de ces importantes cellules T tueuses dont vous avez besoin dans votre corps. (cellules CD8) Et ce qu’elles font, c’est de garder tous les autres virus en échec.

 

Qu’est-ce que je vois dans le laboratoire ? J’observe une recrudescence des virus de la famille de l’herpès, du zona, de la mononucléose, une énorme recrudescence du virus du papillome humain… Nous affaiblissons littéralement le système immunitaire de ces personnes.

 

Le plus inquiétant, c’est qu’il y a un modèle de ces types de cellules immunitaires dans le corps qui gardent le cancer en échec. Depuis le 1er janvier, (dans le laboratoire) j’ai vu une augmentation par 20 du cancer de l’endomètre par rapport à ce que je vois sur une base annuelle. » (« Le pathologiste Ryan N Cole de la clinique Mayo parle de ce qu’il voit dans les résultats de laboratoire », Rumble ; 2 minutes)

« Herpès, zona, mononucléose, et même cancer ! » Mais qu’est-ce qui se passe ? Cela ne peut pas être vrai, n’est-ce pas ?

Si, c’est vrai ; l’immunodépression entraîne toutes sortes de conséquences terribles pour la santé. Certains lecteurs se souviendront peut-être que le Dr Byram Bridle, vakxinologue canadien, a fait des déclarations similaires dans une interview il y a quelques semaines. Voici ce qu’il a dit :

« Ce que j’ai vu, bien trop souvent, ce sont des personnes dont le cancer était en rémission ou bien contrôlé ; leur cancer est devenu complètement incontrôlable après avoir reçu ce vakx1. Et nous savons que le vakx1 provoque une baisse du nombre de lymphocytes T, et ces lymphocytes T font partie de notre système immunitaire et font partie des armes essentielles dont dispose notre système immunitaire pour combattre les cellules cancéreuses ; il y a donc là un mécanisme potentiel. Tout ce que je peux dire, c’est que trop de personnes m’ont contacté avec ces rapports pour que je me sente à l’aise. Je dirais que c’est ma dernière préoccupation majeure en matière de sécurité, et c’est aussi celle qui sera la moins signalée dans la base de données des effets indésirables, parce que si quelqu’un a eu un cancer avant le vakx1, il n’y a aucune chance que les responsables de la santé publique établissent un lien avec le vakx1. (« Le Dr Byram Bridle parle », Bitchute, 55eme seconde)

Une fois encore, combien de personnes auraient décidé de se faire vakxiner si elles avaient su que cela pouvait déclencher une poussée de virus dormants ou de cancers en rémission ? Qui prendrait ce risque ?

Mais ils ne savent pas qu’ils prennent un risque, n’est-ce pas, parce qu’on ne leur a pas dit la vérité. Et la raison pour laquelle on ne leur a pas dit la vérité est qu’ils sont une cible dans une guerre d’extermination qui leur est menée. Il est parfois très difficile pour les gens d’admettre ce qu’ils savent être la vérité, pourtant la vérité est évidente. Les gestionnaires de la pandémie et leurs fantassins des médias, de la santé publique et du gouvernement veulent nous faire du mal, nous injecter une substance mystérieuse qui fera des ravages dans notre système immunitaire et raccourcira notre vie. Ce n’est pas seulement une lutte pour la liberté personnelle ou l’autonomie corporelle, c’est une bataille pour la survie. Nous défendons notre droit à la vie. Voici ce que dit le Dr Jessica Rose, immunologiste virale :

« Des études sont en train d’être publiées, et les données sur les effets indésirables montrent amplement que ces produits (vakx1s Covid) non seulement immuno-modulent le système immunitaire et provoquent une hyperinflammation, mais aussi qu’ils ont un effet très négatif sur les populations de cellules T CD8. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est une très mauvaise nouvelle. Il ne s’agit que de quelques personnes pour l’instant, mais les données ne semblent pas bonnes jusqu’à présent. Ces cellules T sont les soi-disant « cellules tueuses ». Leur travail… est de tuer les cellules infectées par le virus qui présentent des marqueurs étrangers à leur surface. Donc, si ces populations sont épuisées, c’est une très mauvaise nouvelle, car nous ne disposons pas d’une population de cellules dans le système immunitaire acquis pour éliminer les cellules infectées par le virus…..

 

Il y a des signes clairs qui commencent à émerger, qu’un « syndrome d’immunité déficiente » apparaît à la suite de ces produits (vakx1s). En raison de l’hyper-stimulation… les cellules T étant (diminuées), et la présence constante d’injections répétées d’une protéine cytotoxique… Je ne recommanderais jamais, jamais, à une personne immunodéprimée de s’approcher de ces choses, parce que je peux presque vous garantir que votre état va s’aggraver. Une autre chose que nous voyons dans le VAERS, ce sont des cancers qui sortent de rémission et beaucoup de médecins le rapportent sur le terrain. Et, soit dit en passant, cela ne s’est jamais produit auparavant, pas à cette échelle, loin de là… Il y a donc quelque chose qui se passe ici et qui justifie une enquête plus approfondie, et cela ne semble pas bon.  » (« Le Dr Jessica Rose, immunologiste virale, explique les informations inquiétantes qui émergent sur l’immunité compromise des vakxinés », Odysee)

Vous voyez déjà le schéma ? Vous voyez qu’ils disent tous la même chose ? Pourquoi, à votre avis ?

Parce que c’est la vérité, la vérité pure, sans fard.

Le point que nous essayons de faire ne peut être exagéré : Le vakx1 est une arme biologique fabriquée par l’homme, générée en laboratoire, qui désactive le système de défense critique du corps, ce qui augmente la fragilité d’une personne face à la maladie de plusieurs ordres de grandeur. Avec chaque injection supplémentaire, on est moins capable d’organiser une réponse suffisante aux infections, grippes ou virus de routine. Cela va conduire à un tsunami de maladies qui va probablement submerger notre système de santé publique et plonger le pays plus profondément dans la crise. Est-ce là le plan ? Est-ce que nos maîtres globalistes nous réservent ?

Nous verrons bien. Maintenant, regardez ce dernier extrait de la vidéo du vakxinologue, Geert Vanden Bossche :

« La première chose que je voudrais souligner est que le Covid-19 n’est pas une maladie de personnes en bonne santé. Les personnes en bonne santé ont un système immunitaire inné sain qui peut faire face à un certain nombre de virus respiratoires sans aucun problème. Ces personnes sont non seulement protégées contre la maladie mais peuvent même, dans de nombreux cas, prévenir l’infection. Ce sont des personnes qui peuvent contribuer à l’immunité stérilisante et à l’immunité collective, ce qui est très, très important. Alors, écoutez : Ne laissez jamais, au grand jamais, quelqu’un ou quelque chose interférer ou supprimer votre système immunitaire inné. Vous pouvez faire un mauvais travail vous-même en menant une vie malsaine, ce qui va supprimer votre immunité innée, mais ce qui est encore pire, ce sont les anticorps induits par le vakx1 qui suppriment votre immunité innée. Et ces anticorps vakxinaux ne peuvent pas la remplacer car ils perdent leur efficacité contre le virus, et deviennent de moins en moins efficaces. Contrairement aux anticorps innés, ils ne peuvent pas empêcher l’infection, ils ne peuvent pas stériliser le virus. Ils ne contribuent donc pas à l’immunité collective…..

 

Si nous supprimons ces anticorps innés chez les enfants, cela pourrait entraîner des maladies auto-immunes. C’est une interdiction absolue. Nous ne pouvons pas vakxiner nos enfants avec ces vakx1s. La suppression de l’immunité innée est déjà un problème chez les vakxinés, et ils vont effectivement avoir du mal à contrôler un certain nombre de maladies, pas seulement le Covid-19, mais d’autres maladies aussi … et il faudra un changement très radical dans les stratégies pour aider les vakxinés – et je suis de tout cœur avec eux – parce qu’ils auront besoin d’un traitement intensif dans de nombreux cas …

 

… Les stimuler – ce qui signifie leur donner une troisième dose – est absolument insensé, car cela aura pour effet d’augmenter la pression immunitaire des anticorps vakxinaux sur leur immunité innée. Le renforcement est donc une absurdité absolue ; il est dangereux et ne devrait pas être pratiqué…..

 

Alors, que nous dit la science ? Elle nous dit que c’est l’immunité innée qui nous protégera, pas le vakx1. » (« Geert Vanden Bossche sur les vakx1s et la suppression de l’immunité innée », Rumble)

Ainsi, nous savons maintenant qu’en plus des caillots sanguins, des hémorragies, des crises cardiaques, des accidents vasculaires et neurologiques, le vakx1 est également conçu pour éviscérer le système qui nous protège de la maladie et de la mort, le système immunitaire. Il faut être plongé dans le déni pour ne pas voir le mal qui est maintenant parmi nous.

Voir aussi : Dr. Nathan Thompson- Le vakx1 Covid et l’auto-immunité, Odysee

Et ceci : Vaccine Acquired Immune Deficiency Syndrome (VAIDS) : ‘Nous devrions nous attendre à voir plus fréquemment cette érosion immunitaire’ ». Americas Frontline Doctors

Mike Whitney

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :