10 choses que nous avons apprises pendant le coup d’État du C0VlD

L’un des avantages potentiels de toute la débâcle de C0VlD-19 est que nous avons appris énormément de choses sur la société dans laquelle nous vivons. Ce sera crucial si nous parvenons à éviter une descente dans un avenir cauchemardesque d’esclavage techno-fasciste.

Nous aurons une nouvelle compréhension de ce que notre monde est devenu et de ce que nous aimerions qu’il soit dans les décennies et les siècles à venir. Et «nous» signifie nous. Si la majorité n’a apparemment rien appris de ce qui s’est passé, elle finira par rattraper son retard.

Il est impossible que les connaissances acquises par 15 ou 20% de la population très éveillée ne soient pas partagées par presque tout le monde. Une fois que la vérité est révélée, elle a tendance à rester en dehors. Comme HR Haldeman l’a si bien dit, «vous ne pouvez pas remettre le dentifrice dans le tube».

Voici dix choses que nous avons apprises pendant le coup d’État de Covid .

1. Notre système politique est désespérément corrompu. Pratiquement tous les politiciens sont désespérément corrompus. Aucun parti politique ne peut faire confiance. Ils peuvent tous être et ont été achetés.

*

2La démocratie est une imposture. C’est une imposture depuis très longtemps. Il n’y aura jamais de vraie démocratie lorsque l’argent et le pouvoir reviendront au même.

*

3Le système ne reculera devant rien pour conserver sa puissance et, si possible, augmenter ses niveaux de contrôle et d’exploitation. Il n’a aucun scrupule. Aucun mensonge n’est trop scandaleux, aucune hypocrisie trop nauséabonde, aucun sacrifice humain n’est trop grand.

*

4 Les mouvements dits radicaux ne sont généralement rien de ce genre. Quelle que soit la direction par laquelle ils prétendent attaquer le système, ils prétendent simplement le faire et servent à canaliser le mécontentement dans des directions qui sont inoffensives pour la clique du pouvoir et même utiles à ses agendas.

*

5 Toute voix «dissidente» dont vous avez déjà entendu parler dans les médias d’entreprise est probablement une fausse. Le système ne distribue pas de publicité gratuite à ses véritables ennemis.

*

6 La plupart des gens de notre société sont des lâches. Ils abandonneront toutes les belles valeurs et principes dont ils se sont vantés toute leur vie simplement pour éviter la moindre chance de critique publique, d’inconvénients ou même de pertes financières mineures.

*

7 Les médias grand public ne sont rien d’autre qu’une machine de propagande pour le système et les journalistes qui y travaillent ont vendu leur âme désolée, plaçant leurs compétences rédactionnelles (souvent minimes) entièrement à la disposition de Pouvoir.

*

8 Les policiers ne sont pas des serviteurs du public mais des serviteurs d’une minorité puissante et extrêmement riche qui cherche à contrôler et à exploiter le public pour ses propres intérêts étroits et cupides.

*

9 On ne peut pas faire confiance aux scientifiques. Ils utiliseront le pouvoir hypnotique de leurs blouses blanches et leur statut d’autorité au profit de quiconque finance leur travail et leur style de vie. Celui qui paie le joueur de cornemuse appelle la mélodie.

*

X Le progrès est une illusion trompeuse. Le «progrès» de l’automatisation et de l’industrialisation croissantes ne va pas de pair avec un progrès de la qualité de la vie humaine , mais va en fait la réduire «progressivement» jusqu’à l’extinction complète.

Publié à l’origine dans le cadre du numéro 65 du bulletin Acorn de Winter Oak . Lisez le bulletin complet ici.

Republié dans le Off Guardian

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s