Qu’est-ce que l’oxyde de graphène ?

QU’EST-CE QUE L’OXYDE DE GRAPHÈNE ?
666 pour 6 électrons 6 protons 6 neutrons.

Le graphène est un allotrope du carbone. Dans sa forme la plus simple, le graphène est le matériau le plus léger, le plus fort, le plus mince et le meilleur conducteur thermique et électrique à ce jour. L’oxyde de graphite, autrefois appelé oxyde graphitique ou acide graphitique, est un composé inorganique de carbone, oxygène et hydrogène dans des ratios atomiques variables. Il est obtenu en traitant du graphite avec des oxydants forts.

Le site Orwell City a été le premier à dénoncer l’oxyde de graphène dans les vakx1s, les masques et test PCR, test antigénique, hydrogel, chemtrails et futur spray nasopharyngé.

L’oxyde de graphène donne tous les symptômes attribués à la C0VlD-19 et ceux attribués aux effets secondaires des vakx1s. Il acquiert dans le corps des propriétés magnétiques (dans sa version oxydo réduite) et il possède une bande d’absorption électronique. L’excitation électronique, sa reconnaissance magnétique est précisément dans la troisième bande de fréquence de la 5G. (voir article à ce sujet)

Dans le corps l’oxyde de graphène cause :
– des thromboses
– des caillots
– perte d’ odorat
– altération du système immunitaire
– inflammation des muqueuses pneumonie bilatérale

Caractéristiques :
– Très oxydant pour l’organisme
– Chute de la glutathion
– Destruction du système immunitaire
– Fréquence de résonance on 5G
– Carences en glutathion
– vieillissement accéléré
– problèmes neurologiques
– cancers
– maladies cardiaques
– diabète
– maladies pulmonaires
– hépatites
– problèmes rénaux
– problèmes de grossesse, accouchement, d’allaitement

L’oxyde de graphène possède une bande d’absorption à partir de laquelle il s’oxyde bien plus rapidement quand on appuie sur le bouton qui active la 5G.

Quand il est excité l’oxyde de graphène multiplie ses fréquences.

Avec un signal minimum, il s’oxyde beaucoup plus vite et brise l’équilibre entre les taux de glutathion et la toxicité mortelle dans l’organisme, altérant le comportement du système immunitaire qui ne peut faire face dès que les neutrophiles « globules blancs « tentent de le phagocyter comme si c’était le sars-cov2.

Ces pièges sont faits de « toile d’araignée » d’ADN garnis de protéines qui aident les globules blancs à détruire les bactéries et les champignons. L’oxyde de graphène cause des changements spécifiques dans la composition lipidique de la membrane cellulaire des globules blancs, amenant à la libération des pièges.

Une personne peut être contrôlée ou neuro-contrôlée par le cerveau à distance. 99% d’oxyde de graphène dans les vakx1s P*zer et Ast*Z*ca.

ANTIDOTES AU GRAPHÈNE

Antioxydants puissants :
– Glutathion
– Vitamine C, D
– Magnesium
– Crucifères
– Selenium
– Glutamine

QU’EST-CE QUE LE GLUTATHION ?

Le glutathion est une protéine naturellement produite par l’organisme.
Il est composé de trois acides aminés :
-Acide glutamique
– La cystéine
– La glycine

Son action antioxydante puissante intervient pour ralentir le vieillissement cellulaire et limiter les dommages du stress oxydatif. En tant qu’épurateur de l’organisme, le glutathion aide le cerveau à combattre les attaques radicalaires dont il est l’objet. Il aiderait ainsi à préserver de la sénescence le siège de la pensée et de la mémoire.

L’oxyde de graphène est éliminé par les taux de glutathion du corps (c’est pour ça qu’ils voudront nous administrer une 2ème, 3ème, 4ème doses aussi souvent afin d’avoir une dose considérable de graphène).

Le taux de glutathion diminue à partir de 30 ans et chute considérablement à partir de 65 ans. Il est particulièrement bas dans la population obèse.

ÉLIMINATION DES TOXIQUES ET MÉTAUX LOURDS :
En se liant à différents composés toxiques il joue un rôle majeur dans la défense de l’organisme contre les xénobiotiques (substances étrangères à l’organisme, carcinogènes, pollution, pesticides, métaux lourds, médicaments…)

MALADIES NERVEUSES DÉGÉNÉRATIVES :
Il joue un rôle essentiel pour le bien être de l’organisme, il assure le maintien de l’activité physique et mentale en prévenant l’apparition de certains troubles mentaux comme la démence, la schizophrénie ou la maladie de Parkinson.

ANTI-INFLAMMATOIRE PULMONAIRE ET DIGESTIF :
Protège de cas de gastrite, ulcère de l’estomac et de pancréatite. Il agit en cas d’inflammation intestinale, colite, rectocolite et maladie de Crohn.

PROPRIÉTÉ IMMUNOSTIMULANTE :
Le glutathion participe à la régulation et régénération des défenses naturelles. Il contribue au renforcement des défenses de l’organisme par son action stimulatrice sur la production des lymphocytes. Il aide donc à combattre les maladies et infections notamment dans les cas du virus VIH.

Le glutathion dans les fruits et légumes :
Pamplemousse, Pomme, Orange, Pêche, Banane, Melon, Brocolis, Chou, Épinard, Navet, Rutabaga, Chou-Fleur, Chou de Bruxelles, Carottes, Ail, Courge.

Sources: Qactus.fr(1), Qactus.fr(2)

Informations associées méritant vérifications:

Le Vakx1 Pf*z*r est composé à 99,9% d’oxyde de graphène:

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-decc81cran-2021-07-10-acc80-10-juil.-21-21.05.00.png
https://odysee.com/@wakeup:71/Pfizer999Oxyde:f

La C0VlD-19 est causée par l’oxyde de graphène introduit par plusieurs voies dans le corps.

Extraits:

Le 25 juin, la Quinta Columna a fait une annonce urgente qui, elle l’espère, touchera le plus grand nombre de personnes possible, en particulier celles impliquées dans les services de santé et juridiques, car le biostatisticien Ricardo Delgado, le Dr José Luis Sevillano et l’équipe de chercheurs et de professeurs avec lesquels ils ont mené leurs recherches ont confirmé la présence de nanoparticules d’oxyde de graphène dans les flacons de vakxination.

Dans l’émission n°63, l’équipe a montré quelques photos des analyses effectuées, notamment les résultats obtenus par observation au microscope optique et au microscope électronique à transmission, réservant les résultats des autres techniques utilisées pour les prochaines émissions. Ils ont également annoncé que le rapport basé sur l’ensemble des techniques réalisées, qui a permis de déterminer la présence d’oxyde de graphène, sera rendu officiel par les chercheurs qui ont effectué les analyses très prochainement.

Les masques utilisés et actuellement commercialisés contiennent de l’oxyde de graphène. Non seulement ceux qui ont été retirés à l’époque, comme l’indiquent les médias, les écouvillons utilisés pour les tests PCR et antigènes contiennent également des nanoparticules d’oxyde de graphène.

Les vakx1s C0VlD dans toutes leurs variantes, A*tr*Ze*ca, P*z*r, M*d*rna, Sin*vac, Jans*sen, J*hnson & J*hnson, etc., contiennent également une dose considérable de nanoparticules d’oxyde de graphène. C’est le résultat de leur analyse par microscopie électronique et spectroscopie, entre autres techniques utilisées par diverses universités publiques de notre pays.

Le vakx1 antigrippal contenait des nanoparticules d’oxyde de graphène et les nouveaux vakx1s antigrippaux et les nouveaux vakx1s anti-C0VlD intranasaux en préparation contiennent également des doses énormes de nanoparticules d’oxyde de graphène.

L’oxyde de graphène est un toxique qui génère des thromboses dans l’organisme et la coagulation du sang. L’oxyde de graphène provoque une altération du système immunitaire. En décompensant la balance oxydative par rapport aux réserves de gluthation. Si la dose d’oxyde de graphène est augmentée par n’importe quelle voie d’administration, elle provoque l’effondrement du système immunitaire et la tempête de cytokines qui s’ensuit.

L’oxyde de graphène accumulé dans les poumons génère des pneumonies bilatérales par dissémination uniforme dans le tractus alvéolaire pulmonaire. L’oxyde de graphène provoque un goût métallique. Peut-être que cela commence à avoir du sens pour vous maintenant. L’oxyde de graphène inhalé provoque une inflammation des muqueuses et donc une perte du goût et une perte partielle ou totale de l’odorat.

L’oxyde de graphène acquiert de puissantes propriétés magnétiques à l’intérieur de l’organisme. C’est l’explication du phénomène magnétique que des milliards de personnes dans le monde ont déjà expérimenté après diverses voies d’administration de l’oxyde de graphène. Parmi elles, le vakx1.

En bref, l’oxyde de graphène est probablement le supposé SRAS-CoV-2, le supposé nouveau coronavirus provoqué avant la maladie appelée C0VlD-19. Comme nous n’avons jamais eu de véritable isolement et purification d’un nouveau coronavirus, comme l’ont reconnu la plupart des institutions de santé au plus haut niveau et dans différents pays lorsqu’elles ont été interrogées à ce sujet, la maladie du C0VlD-19 pourrait être le résultat de l’introduction d’oxyde de graphène par différentes voies d’administration.

L’oxyde de graphène est extrêmement puissant et fort en aérosols, tout comme le prétendu SARS-CoV-2. Comme tout matériau, l’oxyde de graphène possède ce que nous appelons une « bande d’absorption électronique ». Cela signifie une certaine fréquence au-dessus de laquelle le matériau est excité et s’oxyde très rapidement, rompant ainsi l’équilibre avec la prolifération dans l’organisme du toxique contre nos réserves naturelles de glutathion antioxydant. C’est précisément cette bande de fréquence qui est émise dans les nouvelles largeurs de bande d’émission de la nouvelle technologie sans la 5G. C’est probablement pourquoi le déploiement de ces antennes ne s’est jamais arrêté pendant la pandémie.

En fait, ils ont été parmi les rares services qui ont été maintenus, en dehors d’une surveillance spéciale par les forces et corps de sécurité de l’État à ces antennes. Nous soupçonnons que l’oxyde de graphène de la campagne anti-grippe de 2019 a été introduit dans ces flacons, puisqu’il était déjà utilisé comme adjuvant.

Avec les essais ultérieurs de la technologie 5G dans différentes parties du monde, la maladie C0VlD-19 s’est développée en interaction avec les champs électromagnétiques externes et l’oxyde de graphène maintenant dans leur corps. Rappelez-vous que tout a commencé à Wuhan, et c’était la première ville échantillon pilote dans le monde à faire l’essai de la technologie 5G à la fin de novembre 2019. C’est une coïncidence dans l’espace et dans le temps.

…/…

Quelques précisions vous permettront de comprendre parfaitement tout ce qui a été rapporté dans les médias. Le taux de glutathion est extrêmement élevé chez les enfants. Par conséquent, la maladie n’a pratiquement aucun impact sur la population infantile. Le glutathion diminue très fortement après 65 ans. Par conséquent, la C0VlD-19 est particulièrement répandue dans la population sénile. Le glutathion est à un niveau très élevé dans la population des sportifs intensifs. C’est pourquoi seulement 0,22% des athlètes sont atteints de la maladie.

Vous comprendrez maintenant pourquoi d’innombrables études pratiques ont montré que le traitement à la N-acétylcystéine (qui est un précurseur du glutathion dans l’organisme), ou le glutathion administré directement, guérissait très rapidement la maladie C0VlD-19 chez les patients. Tout simplement parce que les niveaux de glutathion ont été augmentés pour faire face à la substance toxique administrée, l’oxyde de graphène.

La découverte faite ici par La Quinta Columna est une attaque à part entière de bioterrorisme d’État, ou du moins avec la complicité des gouvernements à l’ensemble de la population mondiale, constituant désormais des crimes contre l’humanité.

Il est donc absolument essentiel et vital que vous mettiez cette information à la disposition de votre communauté médicale. Les médecins généralistes, les services de soins et de santé en général, mais aussi les médias et la presse locale et régionale, ainsi que tout votre environnement. La Quinta Columna estime que des dizaines de milliers de personnes vont mourir chaque jour. Rien que dans notre pays, lorsqu’ils feront l’allumage de la nouvelle et prochaine technologie 5G.

Sachant que maintenant, ce ne sont pas seulement les personnes âgées dans les maisons de retraite qui sont vakxinées dans ce vakx1 contre la grippe avec de l’oxyde de graphène, mais, comme vous le savez, une grande partie de la population a été vackxinée, ou graphénisée, avec des doses progressives d’oxyde de graphène.

Le corps a une capacité naturelle à éliminer ce toxique, c’est pourquoi nous vous proposons jusqu’à une troisième dose par an pendant toutes les années pour garder le graphène dans vos corps.

…/…

Du graphène dans des produits médicaux injectables vendus sur AliExpress et pouvant être ajouté à du sérum physiologique

En complément:

28/7/21: La N-acétylcystéine, précurseur du glutathion, réduit et détruit l’oxyde de graphène

28/7/21: pour une complète information voici le point de vue des facts checkers de l’AFP (autorité très fiable bien sûr !) A vous de vous faire votre avis mais on peut se demander pourquoi ils n’ont pas demandé directement à P*f*ser et M*d*rna de confirmer sur l’honneur qu’il n’y a pas de graphène dans leurs injections ?

28/7/21: comment augmenter naturellement son glutathion

4/8/21: comment et pourquoi dégrader l’oxyde de graphène

6/8/21: Une ancienne employée de Pfizer confirme la présence d’oxyde de graphène dans les injections Covid et leur létalité.

9/8/21: Une Pandémie d’Oxyde de graphène?

23/8/21: Le graphène et le contrôle neuronal. Par delà le mystère de l’acharnement vaccinal

25/8/21: Le graphène, outil de surveillance de la santé, se trouve dans les masques, écouvillons, et… les vaccins. Conséquences sur la santé humaine potentiellement désastreuses.

10/9/21: Différence entre l’oxyde de graphène et l’oxyde de graphène réduit

18/9/21: Après près de 2 mois de discussions sur ce sujet polémique, voici le point de vue de ReinfoCovid: « Les nanoparticules de graphène : Propriétés, applications, toxicité et réglementations« 

Documents PDF pour une étude plus détaillée du graphène:

13 réflexions sur « Qu’est-ce que l’oxyde de graphène ? »

  1. J’ai voulu lire cet article, je me suis arrêté quand j’ai lu la première fausse information dès le 3e paragraphe quant aux propriétés de l’oxyde de graphène (c’est un isolant et non un super-conducteur, et ça change… tout!). C’est dommage, il y a sûrement de bonnes choses dans cet article mais si c’est noyé dans des erreurs fondamentales il perd toute sa valeur…

    J'aime

    1. Je suis interpelé par votre commentaire sur le classement du graphène comme isolant. Comment alors expliquer ses usages documentés laissant apparaître plutôt ses propriétés conductrices ?:
      Les usages:
      Dans la production de films conducteurs transparents dans l’électronique flexible, les cellules solaires, les capteurs chimiques, etc. en appliquant de l’oxyde de graphène sous forme de film mince déposé dans le substrat.
      Pour le remplacement de l’oxyde d’étain dans les batteries et les écrans tactiles.
      En tant que matériau d’électrode pour batteries, condensateurs et cellules solaires en raison de sa grande surface.
      Améliorer les propriétés des matériaux composites (résistance à la traction, élasticité, conductivité, etc.) en les mélangeant avec ces matériaux.
      Diverses applications médicales dues à la nature fluorescente du matériau.

      J'aime

      1. Le graphène est bel est bien un semi-conducteur, avec toutes les propriétés et applications que vous détaillez (très utile sous forme d’encre – en fait de dispersion de graphène dans un solvant). Par contre, l’article ne parle pas du graphène, mais de l’oxyde de graphène. Ce dernier est un isolant. Le procédé d’extraction du graphène est très cher (long et à très faible rendement) ce qui en fait un matériaux utilisé pour les applications high-tech en très faible quantité. Par contre l’oxyde de graphène est beaucoup plus courant, bon marché, mais est un isolant, même pas un mauvais semi-conducteur (comme la plupart des oxydes).

        J'aime

    2. C’est un isolant??? Donc les pièces de monnaie ne devraient pas se coller instantanément sur le bras des personnes qui auraient reçu une dose de vaccin???!!! On voit votre désinformation au sujet de l’oxyde de graphène… Quant à ceux qui ont reçu un vaccin placebo, les pièces ne se collent pas . La désinformation n’isole pas de la bétise. Si l’oxyde de graphène était un isolant ça se saurait!!! En tout cas vous diffusez un Fake en disant que c’est un isolant, c’est surtout un conducteur! Et celui là est ultra efficace comme conducteur, il n’y a pas mieux dans la catégorie…

      J'aime

      1. Je pense qu’il faut creuser du côté de la production d’oxyde de graphène REDUIT qui aurait les propriétés du graphène (y compris le conductivité) et qui servirait aussi à produire ce graphène ?

        J'aime

      2. Oui, c’est un isolant. Avez-vous lu la première partie du nom du matériau? C’est un oxyde. Franchement, c’est pour les personnes comme vous que j’ai voulu donner mon avis technique sur ce sujet que je maîtrise parfaitement. Vos appels aux fake news sont du pain béni à toute personne qui voudrait un exemple que les anti-vax sont stupides. Bref, vous n’aurez probablement jamais un livre de physique des matériaux semi-conducteurs entre les mains, donc essayez de lire Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Oxyde_de_graphite), je cite « L’oxyde de graphène est lui-même un isolant ». Mais vous ne lirez que ce que vous voulez et vous mélangerez tout (graphite, graphène, oxyde…).
        Je pense que c’est ma dernière contribution ici. Ca ne sert à rien…

        J'aime

  2. L’article a été corrigé de cette erreur mais qui ne me semble pas essentielle à son message. Par contre, l’électro-sensibilité aux ondes électromagnétiques de la version réduite de l’oxyde de graphène pose question. Ce blog n’a pas la prétention de dire toute la vérité (de toutes façons inaccessible et relative) mais de sensibiliser et d’élargir les sources d’informations et la conscience. A chacun après d’approfondir le sujet selon ses compétences. Merci de votre collaboration au débat.

    J'aime

    1. Merci également de cette discussion posée et non passionnée. Le tout début de l’article est désormais juste mais pourquoi décrire les propriétés du graphène (semi-conductrice, sensible au champs EM) et de son impact alors que l’article ne parle que de l’oxyde de graphène (isolant)? L’oxyde ne va pas se réduire une fois dans le corps et se transformer en graphène, d’un point de vue entropique ce serait comme d’espérer que le Carbone de votre mine de crayon se réorganise en diamant spontanément. L’article décrit d’ailleurs que si changement il y a ce sera une oxydation (matériaux encore plus isolant donc) et non une réduction. L’essentiel de l’article tient sur le fait que l’oxyde de graphène est présenté comme ayant les propriétés du graphène, ce qui est inexact. C’est pour le moins gênant. Ne croyez pas que je sois pour ce vaccin, bien au contraire, mais je pense que la plupart des articles relatifs à l’oxyde de graphène sont erronés et passent complètement à côté du principal problème qui est que ce sont des nano-particules, susceptibles donc de se loger dans les structures les plus fines du corps (et du cerveau). Mais la biologie n’est pas ma compétence…

      J'aime

      1. Merci de votre contribution. Apparemment il y a différentes méthodes de fabrication de l’oxyde de graphène et notamment de fabriquer de l’oxyde de graphène réduit qui aurait les caractéristiques du graphène.
        Que pensez-vous des articles suivants qui m’ont influencé, n’étant pas du tout spécialiste dans ces domaines:
        https://fr.sawakinome.com/articles/industrial-chemistry/difference-between-graphene-oxide-and-reduced-graphene-oxide.html
        et
        https://philippehua.com/2021/07/21/loxyde-de-graphene-et-labsorption-electromagnetique-de-la-5g/
        Merci de votre retour.

        J'aime

      2. Merci Alphla2020 de point. Effectivement, réduire un oxyde est une méthode tout à fait viable. Mais c’est un procédé qui demande beaucoup d’énergie, ce n’est pas quelque chose qui peut se produire spontanément dans le corps humain. Le premier article n’est pas ce que l’on peut appeler un article scientifique (il n’est pas signé, il n’est pas approuvé par un journal scientifique, il contient des fautes). Le second article est mieux, il contient de véritables sources. D’ailleurs, ses sources confirment que la réduction de l’oxyde de graphène n’a rien de simple. Mais ce n’est pas une véritable étude. Ce n’est qu’un article qui fait des raccourcis de publications scientifiques pour en tirer des conclusions non vérifiées. Il est par exemple malhonnête d’extrapoler à un rayonnement 5G « ambiant » le fait que l’on puisse réduire un oxyde sous haute puissance micro-onde.
        Encore une fois, ça me désole que l’on ignore totalement le vrai problème de l’oxyde de graphène (sa nature de nano-particule) à cause de cette confusion entre le graphène et son oxyde qui a été repris à l’infini. Merci Internet.

        J'aime

      3. Merci de vos échanges constructifs. Permettez-moi de vous poser deux questions que votre contribution éveille en moi:
        – il me semble qu’il n’est pas dit que l’oxydation du graphène se fait dans le corps humain. Peut-être que l’oxyde de graphène injecté est déjà celui de forme réduite pour lui donner les caractéristiques du graphène?
        – le graphène ne peut-il exister lui-même sous forme de nano-particules et qu’il faille donc passer par l’oxyde de graphène pour avoir des nano-particules?
        Merci de votre avis.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s